Skip to main content

Le consortium HyTrucks vise à mettre en circulation 300 camions à hydrogène en Belgique d'ici 2025

Air Liquide, DATS 24 et Port of Antwerp s'associent au sein du consortium HyTrucks pour déployer 300 camions à hydrogène, ainsi que l'infrastructure de production d'hydrogène renouvelable et les actifs de la chaîne d'approvisionnement en Belgique dans le cadre de l'initiative HyTrucks. Ce projet vise à permettre à un total de 1 000 camions à hydrogène zéro émission de circuler sur les routes et à construire l'infrastructure adéquate reliant la Belgique, les Pays-Bas et l'ouest de l'Allemagne d'ici 2025. 

Le partenariat vise à déployer des camions à hydrogène principalement dans la zone du port d'Anvers et dans les principaux centres logistiques de Belgique. Les camions à hydrogène seront utilisés pour le transport intensif local et international. 

L'initiative HyTrucks est l'un des plus grands projets européens visant à déployer des flottes de poids lourds zéro émission dans une des zones de trafic les plus intenses d'Europe. Il vise à réduire considérablement les émissions de CO2 d'un montant estimé à plus de 100 000 tonnes par an, soit l'équivalent de 110 millions de kilomètres parcourus, grâce à 1 000 camions et à un premier réseau de 25 stations d'hydrogène de grande capacité reliant Anvers, Rotterdam et Duisbourg. En Belgique, le projet HyTrucks vise à réduire les émissions de CO2 d'une quantité estimée à plus de 30 000 tonnes par an, soit l'équivalent de 33 millions de kilomètres parcourus. 

L'hydrogène propre est l'un des vecteurs énergétiques particulièrement adaptés aux véhicules lourds qui permet de réduire les gaz à effet de serre, la pollution urbaine et la dépendance aux combustibles fossiles. En plus de réduire les émissions de CO2, les transports à l'hydrogène auront un impact positif sur la santé et contribueront également à éviter les particules, les NOx, le bruit et les vibrations par rapport aux moteurs diesel. 

Un nombre croissant de partenaires représentant l'ensemble de la chaîne de valeur — constructeurs de camions, entreprises de transport, principaux fournisseurs de piles à combustible — ont déjà accepté de se joindre à l'initiative annoncée plus tôt cette année. Les entreprises représentées dans l'initiative plus large HyTrucks dans les trois pays concernés réaliseront conjointement l'étude de faisabilité.

Les initiatives d'Air Liquide et de DATS 24 ont été sélectionnées par les gouvernements flamand et néerlandais pour obtenir le statut de projet éligible au financement "projet important d'intérêt européen commun" (IPCEI) par les gouvernements Européen, fédéral et flamand. L'IPCEI permet d'améliorer les aides d'État et aidera le projet en tant que premier de son genre avec une nouvelle technologie en avant.

Diederick Luijten, Vice President Hydrogen Energy Northern Europe & CIS countries du Groupe Air Liquide, a déclaré : « La lutte contre le changement climatique est au cœur de la mission d’Air Liquide. Bénéficiant d’une infrastructure d'hydrogène significative en Belgique et s’appuyant sur nos investissements, nous sommes idéalement positionnés pour apporter des solutions en vue de décarboner les transports. Nous sommes convaincus du rôle central que l'hydrogène jouera dans la transition énergétique, en particulier pour la mobilité lourde. Air Liquide est fier d'apporter au projet HyTrucks ses 50 ans d'expertise dans la chaîne de valeur de l'hydrogène. »

Raf Flebus, responsable de la BU DATS 24, a déclaré : « Le groupe Colruyt produit son propre hydrogène vert, depuis près de dix ans. Il y a trois ans, nous avons ouvert la toute première station-service publique à hydrogène en Europe. Dans les mois à venir, quatre autres stations-service publiques seront équipées d'une installation d'hydrogène pour voitures : Haasrode, Wilrijk, Erpe-Mere et Herve. Fin 2020, Colruyt Group mettra également en service le premier camion électrique à hydrogène de 44 tonnes en Europe. Il est donc clair que nous pensons que la technologie des piles à combustible et de l'hydrogène est une solution de motorisation zéro émission très prometteuse pour les transports et la logistique. Ce projet HyTrucks est une nouvelle étape importante vers des transports sans émissions. »

Jacques Vandermeiren, CEO du Port of Antwerp, a déclaré : « Nous voulons donner toutes ses chances à l'hydrogène en tant que vecteur d'énergie, élément de base de la chimie et de l'industrie. Nous voulons donner à l'hydrogène toutes ses chances en tant que vecteur d'énergie, élément de base de la chimie et carburant, et nous nous engageons donc à être un pionnier actif de l'économie de l'hydrogène dans l'économie de l'hydrogène. En tant que port mondial et plus grand cluster chimique intégré d'Europe, nous sommes un maillon important de cette chaîne. Grâce à la collaboration entre des partenaires disposant de l'expertise adéquate, nous disposons de tous les atouts nécessaires pour prendre de nouvelles mesures concrètes à cet égard et donner l'exemple à d'autres ports et régions. »

Télécharger le document