Skip to main content
Cémentation

Cémentation

Augmenter la dureté et la résistance à l’oxydation de surfaces de métaux

La cémentation consiste à faire pénétrer superficiellement du carbone à la surface d’un matériau.

La création d’une atmosphère réactive d’azote et de méthanol mène à une couche de cémentation uniforme non contaminée par la suie et à un bon contrôle du potentiel carbone.

Catalogue des Gaz

Commandez votre gaz

Commandez votre gaz pour la mise en oeuvre du procédé de Cémentation dans l’espace client myGAS.

 

en Belgique :

Azote

Dioxyde de Carbone

Autres gaz

 

au Luxembourg :

Azote

Dioxyde de Carbone

Autres gaz

 


 

Commandez votre matériel

Détendeurs, centrales, vannes, fins de lignes, équipements de mesure, équipements de sécurité, etc.

 

en Belgique :

Catalogue des Équipements

 

au Luxembourg :

Catalogue des Équipements

Comprendre la cémentation par traitement thermique

Traitements de surfaces avec enrichissement au carbone

Au cours des opérations de cémentation, la surface des pièces à traiter est enrichie en carbone pour former une couche martensique dure après la trempe finale. Traditionnellement, l’agent carburant est obtenu par combustion d’un hydrocarbure (gaz naturel ou propane) dans un générateur endothermique afin de produire un gaz riche en CO/H2.

La carbonitruration

Dans le cadre de la carbonitruration, l’élément N provient de la molécule d’ammoniac NH3 à la surface des pièces. L’azote liquide N2 accélère la diffusion du carbone au sein de la couche cémentée.
Vous trouverez plus de détails sur l’aspect nitruration / carbonitruration dans la brochure ALNAT™ N ci-dessous.

Eléments de mise en œuvre de la création d’atmosphère de cémentation au moyen du mélange azote et méthanol

Air Liquide Belgique propose la solution ALNAT™ C pour la création d'atmosphère de cémentation

La solution ALNAT™ C développée par Air Liquide est basée sur le cracking du méthanol, pulvérisée dans un flux d’azote directement dans la zone chaude du four.

La réaction s’opère à une température supérieure à 750° C et l’on obtient une atmosphère carburante. Le mélange (azote + méthanol) est injecté dans le four à l’aide d’une lance de pulvérisation.

En fonction de la température, le point de rosée et la quantité de CO2 dans l’atmosphère vont varier. Afin d’éviter la formation de suies, il est important de suivre le potentiel carbone.

Le système ALNAT Contrôle (voir service associé) permet de réguler et de gérer l’atmosphère du four industriel.

ALNAT C

Les avantages de la solution ALNAT™ C par rapport à un système de combustion d’hydrocarbure (système ENDO) sont :

  • Qualité : couche cémentée uniforme sans contamination par la suie.
  • Simplicité : contrôle du potentiel carbone.
  • Souplesse : s’applique à des procédés variables
  • Rapidité de la cémentation
  • Cout : faible investissement et entretient limité
  • Sécurité de l’azote

Sur demande, Air Liquide peut également fournir d’autres services : formation, audits techniques, système d’analyses d’atmosphères, système de détection gaz…

Caractéristiques techniques de la création d’atmosphère de cémentation au moyen du mélange azote et méthanol

Tant le stockage d’azote que de méthanol sont dimensionnés pour répondre à vos aux besoins spécifiques. Le système de pompes méthanol comprend une ou deux pompes selon la continuité ou non du processus de fabrication. On privilégie un système à deux pompes pour garantir une continuité sans faille même en cas de maintenance.

Procédé de cémentation ALNAT C (En)

Brochure Procédé de cémentation ALNAT C (En)

PDF - 3.24 MB

ALNAT N : atmosphère de nitruration (En)

Brochure ALNAT N : atmosphère de nitruration (En)

PDF - 2.46 MB