Skip to main content
La trempe cryogénique

Trempe cryogénique

Eliminer l’austénite résiduelle et intensifier le durcissement d’aciers à teneur en carbone > 0.5%

Le traitement thermique avec l’azote liquide à ultra basse température, dite cryogénique, est le procédé le plus fiable et écologique.

Catalogue des Gaz

Commandez votre gaz

Commandez votre gaz pour la mise en oeuvre du procédé de trempe cryogénique sur le catalogue en ligne dans l’espace client myGAS.

 

en Belgique :

Azote

Autres gaz

 

au Luxembourg :

Azote

Autres gaz

 


 

Commandez votre matériel

Détendeurs, centrales, vannes, fins de lignes, équipements de mesure, équipements de sécurité, etc.

 

en Belgique :

Catalogue des Équipements

 

au Luxembourg :

Catalogue des Équipements

Comprendre la trempe cryogénique ou trempe basse température

Un traitement cryogénique indispensable pour certains matériaux

Pour certains matériaux, la transformation de structure ne peut être figée suffisamment rapidement avec des procédés de trempe classiques à l’eau, à l’huile, aux gaz,…
Certaines matières exigent d’être refroidies à des températures bien en-dessous de la température ambiante. L’azote liquide, et surtout ses frigories, sont alors utilisés.

L'exemple de l'acier trempé

Pour les aciers à teneur en carbone inférieure à 0,5 % en poids, la transformation de structure obtenue par trempe (martensite) peut se produire totalement par refroidissement à température ambiante. Par contre, pour les aciers à teneur en carbone plus élevée, on observera l’apparition d’austénite résiduelle en raison d’une transformation incomplète.

Le procédé de transformation étant toujours associé à des changements de volumes, une transformation incontrôlée de l’austénite résiduelle peut ainsi conduire à des contraintes prématurées dans le corps du composant.

Mise en œuvre d’un procédé de trempe cryogénique

Air Liquide Belgique propose la solution de traitement par le froid à l'azote liquide N2 ALNAT CRYO™

La solution ALNAT CRYO™ d’Air Liquide permet une transformation structurale complète par un refroidissement à ultra basse température. En fonction de la nature de la matière, on peut descendre jusqu’à -160° C. voire -196°C., auquel cas la pièce est trempée dans l’azote à l’état liquide.

Certains traitements, en particulier dans le secteur aéronautique, nécessitent une remontée en température contrôlée, voire la réalisation de cyclages thermiques chauds / froids.

Les équipements de trempe cryogénique ALNAT CRYO™ standards permettent :

  • des traitements par le froid jusqu’à -160°C
  • la possibilité de revenir à température ambiante ou de réaliser des cyclages thermiques jusqu’à maximum +300°C
  • un travail en batch ou continu
  • de traiter des charges jusqu’à une tonne
  • une régulation de température à +/- 1°c.

Outre la gamme standard d’équipement, un design sur mesure est également possible sur demande pour les pièces aux dimensions particulières.

Solutions ALNAT CRYO (En)

Brochure Solutions ALNAT CRYO (En)

PDF - 1.95 MB