Skip to main content
Récupération des COV (composés organiques volatils) grâce à la cryocondensation

Récupération des COV
grâce à la cryocondensation

L’azote liquide pour la dépollution des effluents industriels par la condensation cryogénique

Les composés organiques volatils (COV) contenus dans les effluents gazeux industriels sont soumis à réglementation Européenne, d’application dans les différents pays membres.

La technologie et les équipements d’Air Liquide traitent les COV polluants en les condensant.

Catalogue des Gaz

Commandez votre gaz

Commandez votre gaz pour la mise en oeuvre du procédé de Récupération des composés organiques volatils sur le catalogue en ligne dans l’espace client myGAS.

 

en Belgique :

Azote

Autres gaz

 

au Luxembourg :

Azote

Autres gaz

 


 

Commandez votre matériel

Détendeurs, centrales, vannes, fins de lignes, équipements de mesure, équipements de sécurité, etc.

 

en Belgique :

Catalogue des Équipements

 

au Luxembourg :

Catalogue des Équipements

Comprendre la récupération des COV (composés organiques volatils) grâce à la cryocondensation

La cryocondensation, procédé de condensation cryogénique à l'azote liquide

La cryocondensation est une technique de séparation des composés organiques volatils (COV) des effluents industriels gazeux par condensation. Le procédé utilise de l'azote liquide N2 comme source de froid pour refroidir l'effluent à des températures très basses : jusqu'à -170°, en fonction de la température de condensation des composants de l’effluent. Celui-ci est refroidi progressivement et les polluants sont condensés et séparés graduellement.

Les étapes de cryocondensation ou condensation cryogénique

  • L’effluent gazeux à traiter est introduit dans l'échangeur de chaleur
  • Il est refroidi à sa température de condensation
  • Le composé organique est condensé, passe en phase liquide et peut être récupéré dès cette étape
  • Les effluents purifiés peuvent aussi être refroidis jusqu’à leur point de surgélation pour être récupérés en phase solide.

Le système régénère automatiquement l'échangeur. Les systèmes de condensation sont adaptés au procédé client et peuvent être :

  • simples ou doubles en fonction des débits à traiter ou des températures à gérer
  • verticaux ou horizontaux en fonction de l’espace au sol disponible.

Mise en œuvre de la cryocondensation à l'azote liquide N2 pour la récupération des COV

Quels sont les avantages de ce procédé proposé par Air Liquide Belgique ?

  • Une maintenance limitée
  • Une grande sécurité de fonctionnement
  • L'azote évaporé dans l'échangeur peut être récupéré pour une autre application (inertage,..)

La cryocondensation pour le traitement des COV

Cette solution permet le recyclage des produits récupérés. Selon la composition des effluents industriels, la sélectivité de la séparation des COV peut être poussée par un post traitement au charbon actif. Des COV dont la température de condensation est très proche sont séparés plus finement.

Les avantages additionnels de cette solution pour traiter les effluents industriels sont :

  • La compacité de l’échangeur de chaleur
  • La flexibilité de l’équipement qui peut alors s'adapter automatiquement aux variations de débit et de composition du flux

L'azote liquide industriel est utilisé dans le cadre de la cryocondensation

Air Liquide Belgique propose le gaz industriel suivant : l'azote liquide N2 .

Processus de récupération des composés organiques volatiles

Processus de récupération des composés organiques volatiles

En savoir plus sur les composés organiques volatils

COV

Les composés organiques volatils (COV) sont des substances qui peuvent être d'origine naturelle ou résulter des activités humaines (industrie, combustion d'énergie, transports...). Ces substances se trouvent sous forme gazeuse dans l'atmosphère. Les COV se caractérisent par leur grande volatilité : ils peuvent donc se propager plus ou moins loin de leur lieux d'émission