Skip to main content
Projets

Projets

Air Liquide participe activement à de nombreux projets hydrogène innovants dans toute l’Europe, notamment HyTrucks, Rh2ine, HyBalance et H-Vision, H2Haul, ZEFER et H2ME.

Le groupe s'engage activement à rendre

Dans le cadre de sa stratégie de croissance, conjuguant performance économique et développement durable, Air Liquide présente de nouveaux objectifs pour AGIR en faveur d'un avenir durable,avec un plan structuré autour de trois axes :

  • AGIR pour une société BAS CARBONE en réduisant les émissions de CO2,
  • AGIR pour la SANTÉ et
  • AGIR, en CONFIANCE, en s’engageant auprès des collaborateurs et en s’inscrivant dans les meilleures pratiques de gouvernance.

Profondément convaincu que l'hydrogène jouera un rôle majeur dans la transition énergétique, le Groupe entend être un acteur clé dans l'avènement d’une société hydrogène grâce à ses actifs, ses technologies et son expertise.

HyTrucks

Le consortium HyTrucks vise à mettre en service 1 000 camions à hydrogène et environ 25 stations de ravitaillement en hydrogène d’ici 2025.

HyTrucks est une initiative conjointe ayant pour objectif de permettre à 1 000 camions hydrogène zéro émission de relier les Pays-Bas, la Belgique et l'ouest de l'Allemagne d'ici 2025. À ce jour, ce projet compte des partenaires ayant des compétences complémentaires, dans la production d'hydrogène, la distribution d’hydrogène dans les stations-service, la construction de camions, le transport routier et la fabrication de piles à combustible pour applications lourdes. Il s'agit de l'un des plus grands projets européens de développement de camions à hydrogène et d'infrastructures connexes. Il contribuera à améliorer la qualité de l'air en réduisant les émissions de CO2 d'environ 100 000 tonnes par an, soit l'équivalent de 110 millions de kilomètres parcourus.

Le déploiement des infrastructures qui permettront la circulation entre les Pays-Bas, la Belgique et l'ouest de l'Allemagne de ces 1 000 camions hydrogène, dont 500 devraient être basés dans la zone du port de Rotterdam, devrait nécessiter le développement et le déploiement de 25 stations à hydrogène de grande capacité. Ce projet vise également la mise en place de capacités d'électrolyse nécessaires pour produire de l'hydrogène bas carbone. Les entreprises représentées au sein de cette initiative réaliseront conjointement l'étude de faisabilité de l'ensemble de cette chaîne de valeur.

Air Liquide et le port de Rotterdam invitent et s’attendent à ce que d'autres sociétés se joignent à cette initiative dans les prochains mois. Ensemble, elles contribueront à la réduction des émissions de carbone du transport routier à l'aide de l’hydrogène, une source d'énergie alternative propre et durable. La décision finale d'investissement des partenaires du projet devrait être prise à la fin de l’année 2022.

Découvrir

Rh2ine

Rh2ine est un consortium ayant pour objectif la substitution progressive du diesel actuellement utilisé pour la navigation sur le Rhin et d’autres voies navigables adjacentes par de l’hydrogène.

Rh2ine est un consortium composé de sociétés de transport maritime, de fabricants de technologies et d’autorités portuaires ayant pour objectif la substitution progressive du diesel actuellement utilisé pour la navigation sur le Rhin et d’autres voies navigables adjacentes par de l’hydrogène.

Air Liquide est impliqué dans projet Rh2ine en tant que fournisseur d’hydrogène et que développeur de la technologie permettant un ravitaillement ou une permutation des réservoirs, afin d’optimiser la durée du processus de ravitaillement.

D’ici à 2030, au moins 50 navires zéro émission propulsés à l’hydrogène devraient naviguer sur le Rhin.

HyBalance

L’usine HyBalance de Hobro, au Danemark, est la première installation en Europe à produire de l’hydrogène en utilisant la technologie de l’électrolyse de l’eau à membrane échangeuse de protons (PEM) à l’échelle industrielle.

Situé à Hobro, au Danemark, HyBalance est un des premiers sites d’Europe à produire à une échelle industrielle de l’hydrogène en utilisant la technologie d’électrolyse de l’eau par membrane échangeuse de protons (PEM). L’électrolyseur HyBalance de 1,2 MW a démontré que la production d’hydrogène pour stocker de l’énergie à grande échelle – y compris à partir de sources renouvelables – est techniquement viable.

Le site HyBalance contribue à la régulation du réseau électrique danois. Quand les énergies renouvelables fournissent un excédent d’électricité par rapport aux besoins de consommation, la production d’hydrogène est maximisée et stockée ; lorsqu’un déficit d’électricité est observé, l’unité de production peut consommer moins d’électricité. La technologie de l’électrolyse PEM utilisée à HyBalance permettant de s’adapter à ces variations de puissance en moins de 10 secondes, le site est certifié par l’Agence danoise de l’énergie pour tous les marchés d’électricité.

Lancée en 2015 par le consortium Horizon 2020 HyBalance et soutenue par le FCH-JU et le programme danois EUDP, cette initiative s’est achevée avec succès en septembre 2020. Air Liquide restera le propriétaire ainsi que l’opérateur du site, et HyBalance continuera à fournir de l’hydrogène à ses clients.

H-Vision

H-Vision souhaite substituer le gaz naturel utilisé comme combustible dans des raffineries et pour des processus industriels à haute température par de l’hydrogène bas carbone.

H-Vision est une le fruit d’une collaboration entre plusieurs acteurs, notamment Deltalinqs, Air Liquide, BP, Gasunie, le port de Rotterdam, Power Plant Rotterdam, Shell, Exxon et Koninklijke Vopak. L’objectif est l’utilisation d’hydrogène bas carbone pour réduire les émissions de CO2 dans la zone du port de Rotterdam, en remplaçant le gaz naturel utilisé comme combustible dans des raffineries et pour des processus industriels à haute température par de l’hydrogène bas carbone.

Le CO2 sera collecté et stocké de dans des champs gaziers vides, ou bien valorisé dans d’autres procédés.

Porthos

Porthos est un grand projet de captage et de stockage du carbone (CSS) aux Pays-Bas.

Porthos est un ambitieux projet de capture et de stockage du carbone (CCS) rassemblant quatre entreprises de la zone du port de Rotterdam, dont Air Liquide. Celui-ci vise à capter les émissions de CO2 de leurs sites respectifs et à les stocker dans des champs gaziers dans le sous-sol marin.

Lancé à l’initiative de l’autorité portuaire de Rotterdam (HbR), d’Energie Beheer Nederland (EBN) et de Nederlandse Gasunie, l’objectif du projet est la construction d’une canalisation de CO2 traversant la zone du port de Rotterdam et menant à un site de stockage situé sous la mer du Nord, à une vingtaine de kilomètres des côtes. Le CO2 sera stocké dans des champs gaziers vides scellés par des couches de roche.

Air Liquide mettra à disposition des unités CryoCap™ pour capter le CO2 sur ses sites de Rozenburg et dans la zone du port de Rotterdam, ainsi que pour d’autres utilisateurs.

H2Haul

H2Haul a pour objectif le déploiement de seize camions électriques hydrogène (26 et 44 tonnes) sur quatre sites en Belgique, en France, en Allemagne et en Suisse.

Le projet H2Haul a pour objectif de faire de l’hydrogène un vecteur de la transition énergétique dans le secteur des transports en véhicules lourds longue distance, ce qui contribuera à l’atteinte des objectifs de réduction des émissions de dioxyde de carbone fixés par l’Union Européenne pour 2030.

Air Liquide participera au déploiement de l’infrastructure de ce projet en mettant notamment à disposition une station hydrogène dans le Sud-Est de la France. Conçue par Air liquide, cette station hydrogène de grande capacité [700 bar, 1 tonne/jour], sera située sur le site d’Air Liquide à Fos-sur-Mer, en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (France). Elle permettra jusqu’à 20 rechargements journaliers de camions hydrogène bas carbone effectuant de longue distance, leur autonomie pourra aller jusqu'à 800 km.

Dans le cadre de ce projet, seize camions à hydrogène seront testés en conditions réelles dans quatre pays, dont la France. D’une grande autonomie et capables d’être chargés rapidement, ces véhicules présentent l’avantage d’être propres, dans la mesure où ils ne rejettent que de l’eau.

ZEFER

ZEFER vise à démontrer la viabilité commerciale des flottes de taxis à hydrogène à Paris, Londres et Bruxelles.

Le Projet ZEFER (Zero Emission Fleet Vehicles for European Roll-out, flotte de véhicules à zéro émission pour un déploiement européen), cherche à démontrer la viabilité commerciale des flottes de taxis à hydrogène à Paris, Londres et Bruxelles. 60 véhicules électriques à piles à combustible (FCEV) seront déployés dans chacune des trois villes.

Le projet vise également à stimuler les ventes de véhicules électriques à pile à combustible dans d’autres villes, ainsi qu’à optimiser les modèles commerciaux des stations de ravitaillement en hydrogène.

H2ME

H2ME vise à développer la flotte de véhicules à hydrogène en Europe et à prouver que les véhicules, les stations de ravitaillement et les techniques de production d’hydrogène sont au point sur le plan technique et viables sur le plan commercial.

H2ME (Hydrogen Mobility Europe) vise à développer le nombre de véhicules à hydrogène en Europe.

Pour ce faire, plusieurs dizaines de stations hydrogène sont en cours de construction, notamment en Allemagne, en France, en Autriche, en Norvège, en Suède et en Islande. Air Liquide est l’un des 40 partenaires du projet, aux côtés de constructeurs de voitures et de camions comme Audi, BMW, Mercedes, Honda, Hyundai, Nissan, Renault et Toyota. Dans le cadre de ce projet, Air Liquide déploie des stations de ravitaillement à la pointe de la technologie.